Sommeil et Créativité.

Et si on parlait du sommeil ?

Le sommeil est le seul moyen en notre possession pour récupérer l’intégralité de nos capacités physiques et psychiques. Pourtant, il est bien trop souvent négligé. Les conséquences sur la santé peuvent être lourdes : diabète, prise de poids, perte de vigilance, dépression… En créant la journée du sommeil qui cette année a lieu le 19 mars., lInstitut National du Sommeil et de la Vigilance (l’INSV), s’est donné pour objectifs de sensibiliser le public, de favoriser le dépistage lors de pathologies liées au sommeil et de renforcer la reconnaissance des troubles du sommeil comme un véritable enjeu de santé publique.

JUUD et ses clients experts du sommeil

A l’occasion de cette journée nous avons choisi de vous parler de nos clients le PEAS (Pôle des explorations du sommeil) et les JPRS (Journée Pratiques Respiration & Sommeil) 2 entités spécialisées dans le Sommeil.
Nous les accompagnons dans l’élaboration de leurs outils de communication.

En tant qu’agence de communication la créativité fait partie de notre quotidien, nous allons donc aussi en profiter pour faire un parallèle entre créativité et sommeil. Dans ce secteur, il est devenu monnaie courante de sacrifier son sommeil pour boucler un dossier. Dans l’imaginaire collectif, l’image du publicitaire qui crée ses meilleurs concepts en pleine nuit est encore bien présente.

Mais le manque de sommeil est-il réellement une bonne idée pour favoriser sa créativité ?

Nos questions au Dr Marc Sapène

Pour nous apporter son éclairage, le Dr Marc Sapène, médecin pneumologue à Bordeaux, spécialiste du sommeil, a accepté de répondre à nos questions.

Expliquez-nous ce qu’est le PEAS ?

Le PEAS, Pôle d’Exploration des Apnées du Sommeil, est un centre pluridisciplinaire intégré à la Clinique Bel Air de Bordeaux. Il est organisé autour d’un plateau technique des explorations du sommeil. Son originalité réside dans la prise en charge globale et l’association de compétences médicales et paramédicales au sein d’un seul et même lieu. Son autre particularité est l’intérêt que l’on porte à l’information et à l’éducation des patients qui présentent des troubles du sommeil et des comorbidités. Notre objectif est d’améliorer au maximum leur qualité de vie.

Et les Journées Pratiques Respiration Sommeil ?

Ces journées ont été créées par les praticiens eux-mêmes. C’est un double constat qui a mené à leur création. En premier lieu, le manque de connaissances  par les professionnels de santé des pathologies du sommeil et particulièrement celles qui sont dues à un trouble respiratoire du sommeil. Ensuite, en France, nous constatons qu’il y a beaucoup de formations théoriques et pas assez de formations pratiques, c’est donc pour cela que cela s’appelle Journées Pratiques respiration sommeil. Ces deux mondes, la respiration et le sommeil, paraissaient très éloignés alors qu’il existe une réèlle inter-connexion très forte entre les deux.

Cette année quel est l’objectif de la journée nationale du sommeil ?

Comme vu sur les réseaux sociaux, la phrase de cette année c’est « bien dormir pour mieux faire face ». Cela signifie que pour avoir un cerveau en forme le jour il est nécessaire de bien le recharger la nuit. L’objectif est précis : sensibiliser le personnel soignant aux pathologies du sommeil. Il est important de prendre conscience que le sommeil est un déterminant majeur de santé.

Pourquoi avoir choisi JUUD pour vous accompagner dans l’élaboration de votre communication ?

Nous avons choisi JUUD pour son intérêt porté au monde associatif, à la prévention, à la santé et également pour sa sensibilité sur les sujets concernant les enfants. En effet, c’est l’un des sujets de prédilection du PEAS. Enfin, nous trouvons l’équipe de JUUD particulièrement créative !

Selon vous quel est le rôle du sommeil dans la créativité ?

Pour créer, il faut un cerveau qui fonctionne bien. Et un cerveau qui fonctionne bien est un cerveau qui s’est bien rechargé la nuit grâce à une bonne qualité de sommeil. Mais les choses peuvent parfois s’avérer plus compliquées ! Car dans le domaine de la privation de sommeil, on peut trouver des endroits un peu créatifs. Par exemple, quand on manque de sommeil on peut faire des hallucinations, ça devient un peu fou, comme dans un rêve. D’ailleurs beaucoup d’artistes et de créateurs ont recherché ces effets, soit dans le manque de sommeil, soit parfois dans les drogues*. Cela a pu être très productif pour certains artistes comme Basquiat, Verlaine, Rimbaud…

En conclusion, un bon sommeil est essentiel pour rester créatif, mais parfois dans une situation de privation de sommeil (qui fait secréter des substances chimiques du cerveau qui sont dopaminergiques), il peut y avoir une forme d’excitation créatrice qui reste ponctuelle.

Nous remercions le Dr Marc Sapène pour ses réponses et son éclairage. Vous l’aurez compris, un bon sommeil est la clé pour rester performant ! La journée du sommeil 2021 se tient cette année à distance avec un ensemble de conférences, n’hésitez pas à consulter le programme

Confidentialité
En visitant notre site Web et en utilisant nos services, vous comprenez et acceptez la façon dont nous traitons les données personnelles conformément à notre politique de confidentialité. Nous respectons votre vie privée et le droit de contrôler vos données personnelles.